Petit Manifeste

Bonjour,

C’est avec plaisir que nous nous lançons dans l’écriture d’articles relatifs à la santé gay (ou gaie selon les puristes). L’objectif étant de créer un nouvel espace d’expression sur la santé gaie et les débats qui lui sont relatifs dans la communauté.

Sous forme d’articles sur des sujets originaux ou peu abordés, accessibles à tous, mettant autant que possible en avant des témoignages, nous souhaitons partager des expériences et des prises de positions personnelles tout autant que donner de l’information intéressante et facilement appropriable.

Tous deux engagés dans la santé gaie nous avons souhaité pouvoir exprimer simplement et par écris nos idées, nos points de vus et nos expériences en tant qu’homosexuels sensibles aux questions de santé dans son acceptation large (physique, mentale, sociale).

Le format de nos contributions n’est pas figé et a vocation à évoluer. Si vous souhaitez nous faire part de sujets en particuliers que vous voudriez que nous abordions ou bien de vos propres témoignages, saisissez cette opportunité en nous envoyant un petit message !

Jonathan & Vincent

***

Moi c’est Jonathan, j’aurai très prochainement 22 ans, et j’habite à Grenoble. Après mon bac en 2007 j’ai fait deux fois la première année de médecine avant de trouver la voie qui me plaisait vraiment. Toujours dans le domaine de la santé, je suis salarié à plein temps dans une association de lutte contre le VIH/Sida et autres Infections Sexuellement Transmissibles. J’estime avoir beaucoup de chances d’avoir trouvé un job qui me plaît vraiment, qui me permet de rencontrer tout un tas de personnes d’horizons différents (LGBT et hétéros curieux, migrants, prisonniers, usagers de drogues, etc.), et d’apprendre de leurs expériences.

Aujourd’hui je suis en couple et je suis très épanoui avec mon copain (c’est pas Vincent, je vous rassure !!). Je suis d’un naturel plutôt curieux, et j’ai toujours adoré le sexe… j’ai d’ailleurs la réputation d’avoir fait le tour du monde en 8 jours lors de ma participation à un rassemblement international en Hongrie… ! J’ai fait des tonnes de plans cul depuis mes 17 ans, ce qui ne m’empêche en aucun cas de pouvoir m’en passer et de me poser avec quelqu’un. Il m’est arrivé parfois de prendre des risques, de flipper avant de faire un test, et j’ai rarement réussi à le confier à qui que ce soit. Je pense que personne ne peut être tout le temps parfait, et que personne n’est donc à l’abri de prendre un risque, mais je pense surtout que l’important c’est déjà de pouvoir en parler…

 

***

Je m’appelle Vincent. Je suis actuellement étudiant et passe une année Érasmus au Royaume-Uni, à Brighton. Dans un centre de santé sexuelle en angleterre, un jour, un médecin après un entretien m’a dit que j’appartenais à la catégorie d’individus la plus vulnérable aux risques d’infections sexuelles : des partenaires multiples – certains séropositifs ou qui ignorent leur statut, des partenaires d’ici ou d’ailleurs, une difficulté à me protéger systématiquement.

Et pourtant ma santé est une préoccupation forte chez moi ; elle est l’une des sources de mon plaisir. C’est entre autre par la parole, avec mes amis et certains acteurs de santé à l’écoute (denrée rare), que je trouve la force de prendre soin de moi. Exprimer, partager, échanger nos bons filons sur notre santé… j’espère que c’est à cela que nous arriverons au travers de ce blog !

***

Nous tenons à préciser par soucis de clarté que nous sommes tous les deux militants de la lutte contre le VIH/Sida au sein de l’association AIDES. Bien que cette démarche soit dans la continuité de notre engagement en promotion de la santé gaie, nous ne représentons ici aucune structure, aucune génération ou catégorie en particulier.

Publicités